Les défauts de lotissement dénoncés par le maire d’Oumé

Les défauts de lotissement dans la commune d’Oumé (58 km de Gagnoa), ont été dénoncés par le premier magistrat de la ville, Lagui Kouassi Joachim,

vendredi, lors d’un entretien avec la presse à Gagnoa.

Les absences de fichiers numériques des lotissements approuvés ou non, de guide de lotissements ainsi que le manque de respect de la procédure normale d’acquisition de lots, sont les trois constats faits par la nouvelle municipalité dans le fonctionnement du service technique de la mairie.

«La mairie que nous dirigeons n’est pas propriétaire de terre ici à Oumé. Notre rôle est d’accompagner les procédures d’acquisition de terrains », a insisté le maire Lagui Joachim, qui a dit avoir proposé l’élaboration d’un nouveau Plan d’Urbanisme Directeur (PUD), doublé d’un système d’informations foncières, pour remplacer celui de 1980, largement « dépassé », au vu de la forte croissance démographique actuelle.

Il a assuré avoir livré officiellement l’information aux chefs traditionnels, aux occupants de terrain ainsi qu’aux propriétaires terriens et détenteurs de droits coutumiers, pour mettre de l’ordre dans la procédure de lotissement des terrains villageois, prévenir ou régler les conflits liés au foncier et garantir la légalité et la transparence dans la procédure.

L’opération permettra de bien organiser l’urbanisme de la ville d’Oumé qui est en train de s’étendre, mais aussi de donner la possibilité à cette ville, de connaitre un développement « harmonieux », à l’instar des villes modernes, a-t-il défendu.

« Je peux vous dire que ces différents projets sont au cœur de notre programme d’action de développement » a-t-il dévoilé, avant de révéler la signature prochaine d’une convention entre le Bureau National d’Etudes Technique et de Développement (BNETD) et la mairie d’Oumé.

dd/kam

Source: AIP