Nawa : Bâtiments de classes remis à des communautés

Deux bâtiments de trois classes ont été remis, jeudi, à des communautés de la région de la Nawa à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de lutte

contre le travail des enfants marquée par l’Installation des comités SOSTECI de Gueyo et Dabouyo.

Ces infrastructures scolaires ont été remises par Save the children international et son partenaire ORASUR en présence des autorités administratives et des partenaires et acteurs de l’école de la région de la Nawa.

Ces deux bâtiments de trois classes sont entièrement équipés en tables-bancs, chaises, des bureaux de directeurs et des toilettes pour élèves pour un coût global de 27,2 millions fcfa. Ils devront contribuer à améliorer le taux de scolarisation des enfants et les protéger ainsi contre les pires formes de travail, les abus et violences dans les communautés productrices de cacao, selon le coordonateur projet de save the children, Eric Koffi.

Il a expliqué que depuis le 1er juin 2017, sa structure exécute dans la région de la Nawa, un nouveau projet de protection des enfants contre les pires formes de travail, les abus et violences dans les communautés productrices de cacao avec pour objectif de contribuer au renforcement de la protection des enfants par la promotion et la réalisation de leurs droits.

Ce projet, a-t-il expliqué, durera jusqu’au 31 mai 2020, « et c’est dans le cadre de ce projet, que nous travaillons à promouvoir les droits de l’enfant et à soutenir les mécanismes institutionnels et communautaires de prévention et de réponses face aux violations dont sont victimes les enfants ».

Le sous-préfet de Grand-Zattry, Lago Mauclaire, procédant à la remise des clés des salles de classes, a relevé l’importance de la scolarisation des enfants, non sans auparavant avoir exhorté les parents à désormais envoyer tous les enfants à l’école « surtout que l’école dans notre pays est obligatoire et gratuite ».

km/ask

Source: AIP