Vers la fermeture totale du CHR Yamoussoukro pour réhabilitation

La directrice du Centre hospitalier régional (CHR) de Yamoussoukro, Dr Assié Koffi Justine a annoncé mardi une probable fermeture

totale de CHR pour des travaux de réhabilitation.

« Il est question de fermer totalement le CHR », a souligné la directrice du CHR à l’occasion de la traditionnelle de la cérémonie de présentation de vœux du Nouvel an du personnel de l’hôpital.

Dr Assié a indiqué que des discussions sont en cours. “Nous avons proposé des tentes et des conteneurs. Si c’est accepté, on déménage soit à la place Jean-Paul II, soit sur la place de l’hôpital international (un espace réservé contiguë au site du stade en construction, non loin du lycée scientifique de Yamoussoukro)”, a-t-elle révélé.

La réhabilitation du CHR de Yamoussoukro s’inscrit dans la vision du président de la République, Alassane Ouattara, de réhabiliter et d’équiper les centres de santé dont huit hôpitaux de référence sur l’étendue du pays.

Dr Assié Koffi a expliqué que c’est le CHR de Yamoussoukro seul qui déménage vu son site restreint, contrairement à Korhogo et Daloa qui disposent d’un vaste site sur lequel les tentes et conteneurs seront installés.

Les premiers travaux de réhabilitation du CHR de Yamoussoukro ont démarré le 22 février et devraient durer huit mois. La livraison annoncée pour février 2019 est reportée pour fin mars.

La directrice du CHR a indiqué qu’il y a toutefois la possibilité de faire une réception partielle, précisant que cela concerne seulement les services de chirurgie, le cabinet dentaire, les urgences médicales et l’administration.

En attendant la fin des travaux, la première responsable du CHR a exhorté le personnel à renforcer les points d’acquis de 2018 et à continuer de travailler pour atteindre la performance, pour honorer son engagement envers les malades.

nam/cmas

Source: AIP