Deco : Jouer sur les volumes avec la couleur

Apposer de la couleur sur les murs d’une pièce permet de modifier en un tour de main la perception de l’espace, permettant

ainsi de mettre en valeur les volumes et la lumière déterminant l'atmosphère.
L’impact de la couleur dans notre environnement n’a pas qu’un effet sur nos émotions et nos humeurs, puisqu’elle joue un rôle essentiel dans l’architecture intérieure.

En effet, la peinture permet d’optimiser les volumes d’une pièce, en lui donnant une nouvelle vision de son espace, dans l’optique d’une valorisation. Lorsqu’il n’est pas possible de modifier la hauteur sous plafond ou d’agrandir sans décloisonner, un simple aplat de couleur peut améliorer la perception visuelle d’une pièce sans gros travaux.

Utilisant les faiblesses de notre vision, il s’agit de travailler sur les illusions d’optique, afin de créer de nouvelles impressions plus vraies que nature.

En concentrant le regard sur certains points d’une pièce, les défauts disparaissent dans une mise en valeur des qualités de l’espace. Cependant, gardez à l’esprit qu’il s’agit de favoriser vos teintes préférées, en les adaptant à votre maison.

Des couleurs claires pour apporter de la lumière

Dans le rayon des idées préconçues, le blanc est considéré comme la couleur idéale pour un appartement, en accentuant la lumière et en agrandissant l’espace.
Mais il n’est pas le seul à jouer sur le même registre, puisque toutes les nuances claires donnent l’impression de repousser les murs. De manière générale, le sombre rapproche alors que le clair éloigne.

Ainsi les coloris clairs sont à privilégier dans les pièces étroites, en particulier lorsqu’elles manquent de clarté, pour apporter un surplus de lumière.
Comme pour un tableau, repeindre une pièce revient à penser sa composition, en s’amusant à créer de l’harmonie ou du contraste. Une opposition entre le clair et le sombre permet d’accentuer les effets recherchés, en travaillant sur les nuances d’une teinte.

N’oubliez pas que parler de couleurs ne signifie pas nécessairement de peindre la pièce d’une seule et même tonalité. Rien ne vous empêche de mettre l’accent sur un point particulier de la pièce, pour un effet garanti.
Réduisez une hauteur sous plafond avec un sol de couleur sombre qui apportera une touche d’intimité. N’hésitez pas à faire empiéter la couleur du sol sur le haut des murs, ce qui donne l’impression que la pièce gagne en surface.

Un sol très clair permettra en revanche de ne pas réduire l’impression de superficie dans une pièce où les murs et le plafond sont dans des teintes sombres.
A l’inverse, un plafond clair accentue la sensation de hauteur, tandis que les murs et le sol de couleur sombre rapetissent considérablement le volume de la pièce.

Un choix de couleurs en cohérence avec la pièce

La distinction entre couleur chaude et couleur froide entre également dans ce changement de perspective, puisque les premières tendent à rétrécir alors que les secondes agrandissent.
Mais cette illusion va de pair avec une atmosphère qui s’oppose selon le type de nuances ; si les teintes froides ont tendance à éclaircir une pièce, les chaudes sont plus chaleureuses, créant un véritable cocon.

De ce fait, le choix des couleurs dépend de la fonction de la pièce, qui doit être cohérente avec l’ambiance souhaitée. Pour un salon, il est conseillé de choisir des couleurs chaudes, afin d’accentuer la convivialité et l’intimité de la pièce.

Une chambre sera plus appréciée dans des tonalités froides, favorisant le calme et la relaxation pour un meilleur sommeil.

Source : maison.com