Habitats sociaux : Le Ministre Mamadou Sanogo rassure

Tous les partenaires privés ou publics au foncier ou à l’habitat et tous les souscripteurs au projet de logements

sociaux peuvent espérer des lendemains meilleurs.

En tout cas c’est l’assurance que le Ministre Mamadou Sanogo a donné le mardi 29 novembre à l’occasion de la cérémonie de passation de charges entre lui et le partant, l’ex-Ministre de l’habitat et du logement social, M.Gnamien Konan. « Nous voulons rassurer les opérateurs immobiliers, les partenaires et tous les acteurs du secteurs... » a lancé d’entrée juste après avoir reçu des mains de son ex-collègue les dossier, du département de l’habitat et du logement social.

Avant de poursuivre « Félicitation à mon frère et voisin le Ministre Gnamien et à ses collaborateurs pour le travail effectué. C’est un dossier que nous connaissons déjà. Nous avons démarré tous ces chantiers dont beaucoup étaient pratiquement finis. Nous étions à quelques semaines de la remise des clés quand nous avons été appelés à céder le dossier. Aujourd’hui, j’estime qu’il est urgent de le relancer et de faire en sorte que les logements soient remis aux acquéreurs ».

A l’endroit des collaborateurs de son prédécesseur, « l’ancien et nouveau Ministre de l’habitat et du logement social » a indiqué qu’il inscrit son travail dans la continuité au service de son pays, la Côte d’Ivoire. « C’est le même gouvernement, c’est le même Etat et c’est pour la même mission que nous avons été appelés. Tout le monde aura sa place et tout le monde a sa place » a-t-il rassuré.

Toutefois Mamadou Sanogo a émis quelques regrets dont l’utilisation quelque peu abusive des comptes séquestres par le partant. Ce dernier dans son adresse face à la presse dit être animé d’un sentiment de reconnaissance et de gratitude au Chef de l’Etat Alassane Ouattara pour l’opportunité qu’il lui a donné de travailler à ses côtés. Et ce, à travers différents ministères.

A la lumière du bilan, l’ex-ministre de l’habitat et du loge- ment social a reconnu n’avoir pas atteint l’objectif à lui assigné. « L’objectif était de réaliser 250.000 logements d’ici à l’an 2020. Mais nous avons géré seulement l’existant. Nous nous apprêtions à livrer les premiers logements aux acquéreurs quand cette décision est intervenue » a reconnu Gnamien Konan.

Quant à ses nouveaux projets, l’ancien DG des Douanes dit vouloir se donner le temps du repos. Mais que non, car précise-t-il « je dois renouveler mon poste de député à Botro. Pour cela je suis obligé d’être sur le terrain. Mais ça ne sera pas du tout facile car j’ai des adversaires choriastes ».

Il convient de noter que la cérémonie de passation de charge qui a eu pour cadre la salle de conférence dudit ministère s’est déroulée dans une bonne ambiance. C’était en présence de M. Kamagaté Mohamed, conseiller technique représentant le secrétaire général du gouvernement, témoin officiel.

Nando Dapa