Habitats sociaux : Le ministre Mamadou Sanogo visite les chantiers

En prélude à la remise des clés aux acquéreurs des habitations, Mamadou Sanogo a effectué une visite dans les cités concernées

pour s’enquérir des commodités. Pour cette première étape de remise des clés des logements sociaux aux acquéreurs, annoncée, il y a peu, par le ministre de la Construction et de l’Urbanisme, Mamadou Sanogo, ce sont plus de 800 logements qui seront remis.

Il a donné l’information, le mercredi 6 décembre après la visite des cités concernées, à Yopougon et à Bingerville. Il s’agit notamment de 512 logements dont des maisons basses de deux pièces et des appartements de trois et quatre pièces à la Cité Ado (Yopougon prison civile) et de trois cent autres à Bingerville (Cités Opes-holding, Arecas 1, etc.)

Après cette remise, plusieurs autres cérémonie suivront, selon le ministre car, énumère-t-il : « Nous avons quatre cités habitables à Bingerville, une à Yopougon (Cité Ado), et quelques-unes dont les Logements à équipements modérés (Lem) d’Adiopodoumé ».

Toutes ces cités, il faut le préciser sont dotées des commodités adéquates pour être habitées. L’adduction d’eau et le branchement de l’électricité sont quasiment terminés car, « les compteurs des premiers appartements sont déjà posés, les ampoules sont allumées et l’eau coule dans les robinets ».

Les travaux de Voiries et réseaux divers (Vrd) sont également achevés. Même des écoles sont construites. « Une fois les clés remises, les acquéreurs n’auront qu’à déménager. Tout est fait pour les accueillir », a précisé le ministre.

Avant de préciser que ce sont les Ivoiriens qui ont cru au projet, pris des engagements auprès de leur banque pour arriver au bout du processus, qui recevront leurs clés. « Les premières personnes que vous verrez recevoir leurs clés sont celles qui se sont totalement acquittées des frais », informe-t-il.

Parce que, « Le Président de la République a dit qu’il allait créer les conditions d’accès facile aux logements. Il ne s’agit pas de la distribution gratuite de logements ».

A compter du 22 décembre, le ministre de la Construction et de l’Urbanisme promet de procéder régulièrement à des remises de clés. « Après le 22 décembre, ce sera le 5 janvier. Trois semaines après ce sera le cas dans une autre cité », dit-il. Avant de rassurer les souscripteurs de l’intérieur du pays que « les plans d’aménagement validés sont toujours en place. Après Abidjan, nous allons lancer le programme général ».

Par ailleurs le Sanogo Mamadou n’a pas apprécié les actions de certains promoteurs sur les logements. Il a, par exemple, critiqué les transformations faites par certains d’eux sur des maisons. Parce qu’il y a des chartes urbanistiques et architecturales qui ont été soumises et doivent être respectées.

Pour lui, la qualité de vie de l’homme dépend de l’environnement dans lequel il vit. C’est pourquoi il souhaite que les promoteurs prévoient, partout, des bancs, des espaces verts et même des jets-d’eaux.

CK
Source : abidjan.net